Manifeste

Définir VOCATIF serait figer la revue, lui donner un cadre, des éléments définitifs, créer des cloisonnements –cela me gêne.

Cela me gêne comme tout ce qui, devenant objet, ne participe plus activement à la marche du Vivant.

Car ce qui compte, c’est le Vivant : cette transformation incessante, insécure, qui ne nomme ni ne projette mais, tout simplement, « est » ; qui ne demande rien, n’impose rien mais qui, pour plus de compréhension de notre part, invite à plus d’attention, de pureté –ce décapage de ce qui fut, s’accumule et encrasse-, à l’ouverture.

Ce qui compte, c’est l’ATTITUDE face au Vivant : attitude qui, faisant la vie toujours « neuve », n’est certes pas facile à maintenir mais, la FORCE INTERIEURE étant suffisante, préserve son germe- et l’on est sauf.

C’est cette force, cette force positive –je veux dire qui marche, non dans le sens de la vie (ce qui serait déjà prévoir) mais AVEC LA VIE, n’allant point contre elle –qui constitue l’ESPRIT qui devrait rassembler en une même famille, en dépit des divergences diverses, nécessaires, enrichissantes, les collaborateurs –poètes, philosophes, hommes et femmes de théâtre, musiciens, historiens, ethnologues…- de la revue VOCATIF.

Nulle école, nulle tendance, sinon celle qui participe de cet esprit.

VOCATIF s’ouvre à ceux-là qui, par une attitude d’écoute authentique, profonde, attentive, « ingénue », puisent leur force créatrice dans un désir d’ETRE DAVANTAGE.

Leur VOIX saura INTERPELER, APPELER ceux et celles qui, par grâce, ne sont pas tout à fait endormis.

 

                                     Monique MARTA

                         Chemin du Clodolio, Aspremont, le 20 décembre 1982

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

PATRICK DEVAUX | Réponse 10.07.2013 10.37

superbe le manifeste...esprit d'ouverture...

Voir tous les commentaires

Commentaires

16.03 | 14:37

BONJOUR
J AI LOUPER A NUCERA JEUDI 15 MARS VOTRE SPECTACLES
AVEZ VOUS SVP UNE VIDEO OU ALLEZ VOUS LE REFAIRE D AVANCE MERCI

...
26.01 | 10:07

Monique
Une âme humble peint et écrit de pauvres livres ciselés comme des camés. Poèmes dépouillés un rien entr'aperçu .Mots grimés par le vent.
Merci.

...
10.01 | 11:26

MERCI PATRICK POUR CES RESPECTUEUSES APPROCHES, à la fois délicates et rendant compte de l'essentiel : la parole de l'autre. Jeanne CHAMPEL GRENIER

...
26.09 | 19:38

Vraiment très beau. Bizarrement, les six dernières strophes m'emportent moins; mais jusque là, quelle délicatesse dans ce voyage sur l'être aimé

...
Vous aimez cette page