N° spécial : Poètes et écrivains bulgares

20150925, Nice : Jo Trombitas et Monique Marta

20150925, Nice : Jo Trombitas, Monique Marta, Frédéric Dechaux

20150925, Nice : Monique et René Arnal, Frédéric Dechaux

20150925, Nice : Brigitte Broc

20150925, Nice : Monique Marta_01

20150925, Nice : Monique Picard_01

20150925, Nice : Katy Rémy et Claude Haza

20150925, Nice : Accordéon diatonique_01

20150925, Nice : Accordéon diatonique_02

20150925, Nice : Monique Picard_02

20150925, Nice : Monique Marta_03

Il en aura fallu des échanges de courrier avec Anélia Véléva et Parvan Tcherkasky, les traducteurs, pour arriver à réaliser ce numéro spécial de « Vocatif » sur la poésie bulgare… ! Enfin, le numéro est là et, si les poètes bulgares(1) n’étaient pas présents, le vernissage a bien eu lieu, le 25 septembre, au Court Circuit Café, 4 rue Vernier, Nice, Brigitte Broc et moi-même leur prêtant notre voix. Nous avons lu aussi les textes des poètes d’expression française contenus dans le recueil : Jean-Louis Bernard, France Burghelle Rey, Khalid El Morabethi, Patrick Devaux, Ghislaine Lejard (qui a aussi illustré la revue d’un magnifique collage), Patrick Lepetit, Yan Li, Monique Marta, Lise Mathieu, Martine Morillon-Carreau, Michèle Schneeberger et Jean-Claude Villain. La poète Monique Picard, présente, a lu ses propres textes, dont certains en anglais.
Des amis étaient venus assister au spectacle, dont la partie musicale était assurée par Jo Trombitas : Monique et René Arnal, de Marseille ; le poète Frédéric Dechaux, résidant actuellement en Auvergne ; Claude Haza et Josiane ; Katy Rémy ; Annick Chevalier, qui avait réalisé notre affiche. D’autres personnes aussi. La famille.
La soirée s’est prolongée par un dîner, bien arrosé de cidre.

Merci au Court Circuit Café de nous avoir accueillis une nouvelle fois ; à Perla Babe, en particulier ; à tous ceux et celles qui sont venus partager avec nous ce moment de poésie.
Et que vive « Vocatif » !

                                             Monique Marta

(1)    Kéva Apostolova, Miléna Bourjeva, Martin Marinov, Romagnola Miroslavova, Christina Pandzharidis, Dimil Stoïlov, Petar Vetchlev.

Un seul regret : ne pas avoir eu, parmi nos auteurs, la poète bulgare Aksinia Mihaylova, qui, pour son ouvrage « Ciel à perdre », paru chez Gallimard, a obtenu le Prix Apollinaire 2014.
Peut-être dans un prochain numéro de « Vocatif »…

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

khalid EL Morabethi | Réponse 14.11.2015 19.08

je n'étais pas présent mais mes mots peuvent dépasser les frontières .
Merci bien et bonne chance

Monique Picard | Réponse 30.09.2015 19.34

Merci Monique pour ce beau souvenir.
Une soirée conviviale et magique pour moi.

Voir tous les commentaires

Commentaires

26.09 | 19:38

Vraiment très beau. Bizarrement, les six dernières strophes m'emportent moins; mais jusque là, quelle délicatesse dans ce voyage sur l'être aimé

...
15.04 | 22:35

Revue toujours au top; nombre d'auteurs croissant; chaque numéro amène de nouveaux talents, de nouvelles trouvailles et...quelques belles illustrations!

...
15.04 | 17:48

Les poètes, on le lit bien, sont bien au courant des instants de lumière qui parfois flirtent avec l'ombre; il en va ainsi de toute la vie...

...
13.04 | 15:38

Merci Monique, ce sont les danseurs en cours d'études professionnelles au Centre de formation en danse Off Jazz, qui ont donné leur passion et talent au public

...
Vous aimez cette page